Les enjeux du vote électronique

Donner votre avis sur cette émission (le bouton à gauche permet d’annuler votre vote).

Au programme de la 129e émission :

  • sujet principal : les enjeux du vote électronique, avec Chantal Enguehard, enseignante-chercheuse en informatique à l’Université de Nantes et directrice de recherche à l’Observatoire du vote, et François Poulain, trésorier de l’April et artisan du logiciel libre chez Cliss XXI
  • la chronique « In code we trust » de Noémie Bergez, avocate au cabinet Dune, sur le thème de la perception et les incertitudes juridiques sur les NFT
  • « La pituite de Luk », qui fait son autocritique.

Sujet principal

Les enjeux du vote électronique Durée : 1 h 1 min. 11 s. ogg mp3

Et aussi

La perception et les incertitudes juridiques sur les NFT Durée : 8 min. 18 s. ogg mp3

Luk fait son autocritique Durée : 3 min. 33 s. ogg mp3

Quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l’April et le monde du libre Durée : 7 min. 5 s. ogg mp3

Personnes participantes Références Transcription Musiques Licence

Personnes participantes

  • Étienne Gonnu, chargé de mission affaires publiques pour l’April (animation)
  • Noémie Bergez, avocate au cabinet Dune
  • Chantal Enguehard, enseignante-chercheuse en informatique à l’Université de Nantes et directrice de recherche à l’Observatoire du vote.
  • François Poulain, trésorier de l’April et artisan du logiciel libre chez Cliss XXI
  • Luk

Références

La perception et les incertitudes juridiques sur les NFT

Les enjeux du vote électronique

Luk fait son autocritique

Quoi de Libre ? Actualités et annonces concernant l’April et le monde du libre

Retrouvez toutes les chroniques de l’émission :

Transcription

Lire la transcription de l'émission

Musiques

Les références pour les pauses musicales et autres séquences sonores (jingles…) :

Licences de diffusion, réutilisation : Les podcasts sont diffusés selon les termes d’au moins une des licences suivantes : licence Art Libre version 1.3 ou ultérieure, licence Creative Commons By Sa version 2.0 ou ultérieure et licence GNU FDL version 1.3 ou ultérieure. Les musiques sont diffusées sous leurs propres licences.